Road-trip N° 3        Etape 9 / 32

Corrèze en plein coeur

Village de Corrèze

    Lat : 45.371337 ou 45°22'16.81"N     Long : 1.874546 ou 1°52'28.37"E


19800 - Corrèze




    

    L'église principale, ordinairement romane, comme semble l'indiquer un dernier pan de mur latéral du sud-est, couronné de modillons, a été fréquemment remaniée à la suite des guerres, mais sans amélioration quant à l'ornement architectural qui est inexistant: «Sans parvis, sans bas-côtés, sans moulures, sans véritable orientation soit du maître-bâtiment, soit de la sacristie, elle allonge en froid rectangle ses murailles verdissantes, impuissantes à dépouiller la lèpre du salpêtre révolutionnaire, et les recouvre d'une voûte à nervures sans caractère, absente même de la première travée. A droite, sur le vieux cimetière, il lui a poussé trois pauvres chapelles, restées sans pendant, faute de pouvoir réduire à gauche l'unique rue viable de l'enceinte. Seul son haut clocher carré lui fait quelque honneur, brûlé par le feu du ciel, le 17 janvier 1721, mais rétabli aux dépens de la forêt de Buffe-Guerre, avec sa toiture hexagonale d'ardoise bleue, et ses larges baies sur l'horizon ». L'église de Corrèze est ainsi décrite par Jean-Baptiste Champeval (1847-1915), l'homme de lettres et sagace érudit qui s'imposa comme l'une des personnalités notables de la ville. Dans Limousin et Quercy paru en 1881, Champeval évoque également l'aspect extérieur et intérieur de sa cité natale:

La suite en explorant cette étape 


ASTUCE:   Pour obtenir le système de guidage de Google Maps, cliquer sur "Plus d'options".