Road-trip 19    Etape 3   Coup d'oeil 72       Fiche à télécharger


Les portes du Périgord blanc

Le village de Sainte-Féréole


19270 - Sainte-Féréole



    Le village de Sainte-Féréole

  Pendant la Révolution française, Sainte-Féréole prend le nom révolutionnaire de Montagne-Frimaire et Montfrimaire.

  Dans la nuit du 14 au 15 novembre 1943, les Allemands attaquent un camp de maquisards situé entre les fermes de la Besse et du Treuil. Dix-huit résistants y perdent la vie, huit autres sont déportés, et les deux fermes sont incendiées.

  (La tragique histoire d'un maquis en 1943; Un documentaire sur le massacre des Saulières)

   

  Lieux et monuments

  Église du XIIè siècle

  Personnalités liées à la commune

  Philippe-Michel Labrousse homme politique français né le 3 mai 1847 à Sainte-Féréole et décédé le 11 décembre 1910 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine).

  La famille de Jacques Chirac est originaire de ce village. Il y fut élu conseiller municipal en 1965, sans s'être présenté. Jacques Chirac y possède une maison rurale au centre du village dont il a hérité à la mort de ses parents. La maison est louée à un habitant du village. Abel Chirac et Marie Louise Valette, ses mêmes parents reposent au cimetière communal.

  https://fr.wikipedia.org/wiki/Sainte-Féréole

  Participer à la rédaction de ce texte







  Très prochainement, ici, la liste des lieux à visiter dans le détail.