Faisons quelques pas ensemble


    


   « Marcher » est avant tout l'action de base, consistant techniquement à se déplacer à pied. Je vous épargne une description plus détaillée, je pense que tout le monde comprend de quoi il s'agit.

   Par contre « Se promener », ou « faire une promenade », consiste à se déplacer pour le plaisir, pour découvrir des lieux, pour ressentir pleinement, seul ou à plusieurs, pour profiter et partager la légèreté et l'insouciance de l'instant. Être libre et heureux. Quel beau programme !

   Après cette petite leçon de français, passons au bonheur sans limite de découvrir, un pas après l'autre, de magnifiques paysages, d'étonnants lieux, des horizons féeriques, des atmosphères surprenantes.

   Un mot : « Plaisir ». Voilà ce que je vous offre dans cette partie de mon blog. Se promener selon votre degré de forme physique, pour le plaisir des yeux et des oreilles, pour s’épanouir, pour l'aventure du jour, pour découvrir ou redécouvrir la nature, la faune, la flore, notre patrimoine bâti ou culturel. Pour des visites de lieux, de musées, de villages et de centres un peu plus urbains. Au grès des saisons, de votre petite équipe, de votre état d'esprit, de votre disponibilité. Pour faire une petite halte, profiter des paysages et des panoramas, se promener sur quelques centaines de mètres, sur plusieurs kilomètres de sentiers balisés de grandes randonnées, parcours de randonnées de pays, sur le fameux Camino, le chemin de Saint Jacques de Compostelle ou des sentiers balisés par des associations et organismes locaux. Le choix est donc très vaste.

   Si vous avez tout autant de plaisir que moi, à profiter de cette multitude de balades enchanteresses. Alors l'essence même de ce blog et la mise à jour de ces très nombreuses idées de sorties sur ce site web est une réussite pour moi. A votre tour, devenez les ambassadeurs de la Corrèze, en en parlant autour de vous, ainsi que de partager vos escapades personnelles sur les réseaux sociaux. Je vous en remercie par avance.

Maintenant, c'est à vous de choisir votre destination !


Les secteurs géographiques



Comment ça marche ?


Étant donné le nombre important de lieux actuellement disponibles et afin d'accélérer le chargement des pages, il vous faudra

selectionner un secteur géographique parmi les 17 road-trips de couleur bleue.

La page va se réactualiser avec le secteur géographique choisi.





Les catégories


  Panorama

Pour le plaisir des yeux

  Coup d'oeil

Quelques pas

  Promenade

Inf. < kilomètre

  Randonnée

Sup. > kilomètre

  Visite

Gratuite ou payante






Actuellement 31 réponses sur ce Road-trip N° 19



Les collines de Sainte-Féréole

  Les collines de Sainte-Féréole

  La résidence de Tourisme**** et Ecolabel "Les Collines de Sainte Féréole" est le lieu idéal pour un séjour en couple ou en famille ! Les lodges sont disséminés sur 4 hectares à flanc de colline, d'immenses baies vitrées sur toute la longueur de votre habitation vous donnent une vue plongeante sur un superbe paysage corrézien, tandis que les courbes naturelles du terrain vous offrent des petits refuges à l’abri de vos voisins. Les lodges sont construits en béton brut en l’absence de tout additif ou de produits agressifs. Les toits végétalisés pour de meilleures qualités énergétiques, assurent une excellente isolation thermique et phonique.

  Découvrir cet endroit  







Le village de Sainte-Féréole

  Le village de Sainte-Féréole

  Pendant la Révolution française, Sainte-Féréole prend le nom révolutionnaire de Montagne-Frimaire et Montfrimaire.

  Dans la nuit du 14 au 15 novembre 1943, les Allemands attaquent un camp de maquisards situé entre les fermes de la Besse et du Treuil. Dix-huit résistants y perdent la vie, huit autres sont déportés, et les deux fermes sont incendiées.

  (La tragique histoire d'un maquis en 1943; Un documentaire sur le massacre des Saulières)

  Découvrir cet endroit  




Le chemin des résistants

  Le sentier de la Résistance

  A la fois voyage à travers les paysages des Saulières et voyage au cœur de l'histoire, cette randonnée met en relief le lien qui unissait pendant la seconde guerre mondiale, les maquisards et l'environnement naturel. Une végétation dense, des vallons fortement encaissés, étaient des lieux de prédilection de la Résistance.

  https://www.brive-tourisme.com/noesit/!/fiche/le-sentier-de-la-resistance-159020963/

  Découvrir cet endroit  




Les pans de Travassac

  Les ardoisières ou pans de Travassac.

  Juste avant d'arriver dans le charmant bourg de Donzenac, en venant de Brive, à droite, une petite route mène au hameau de Travassac. Après les dernières maisons, le site des ardoisières s'offre aux visiteurs. Il ne s'agit pas d'une simple carrière, avec ses pans verticaux déchiquetés, immenses et noirs, et ses fosses, insondables et fraîches, mais d'un lieu monumental, inquiétant, beau, comparable, par certains aspects, à un jardin zen. Les pas résonnent sur les morceaux d'ardoise en une musique cristalline et mystérieuse.

  Découvrir cet endroit  







Les grottes troglodytes de Grand-Roche

  Les grottes troglodytes de Grand-Roche

  Grand-Roche: on ne peut fournir de date pour le creusement par l'homme des excavations dans la falaise de grès haute de 10 à 15 m ; elles ont pu être creusées plus récemment, à l'époque historique. Néanmoins, lors de la réfection de la route entre ces grottes et le Maumont, en 2011, on a trouvé une pierre à aiguiser, taillée peut-être elle aussi à l'époque historique, dans une roche qui pourrait provenir des Pierres Noires distantes de 4 km. Ces grottes sont assez bien placées pour être candidates à la liste des sites néolithiques.

  Découvrir cet endroit  




Le village de Donzenac

nbsp; La commune de Donzenac est labellisée Village étape depuis 1998. Ses habitants sont appelés les Donzenacois et les Donzenacoises ou Gamadous.

  Géographie

  Commune de l'aire urbaine de Brive-la-Gaillarde située dans le Massif central sur la route nationale 20 à 10 km au nord de Brive-la-Gaillarde

  Elle est accrochée à flanc de coteau pour la ville haute, perchée sur un piton dominant le Maumont, issu de la confluence du Maumont Blanc et du Maumont Noir. Autre affluent du Maumont, le Clan arrose la partie ouest du territoire communal.

  Découvrir cet endroit  







Le pont celtique de la Rochette

  Prenant sa source dans la commune de Sadroc, au-dessus du bourg, le ruisseau de l'étang de Larue parcourt une dizaine de kilomètres avant de se jeter dans le Clan. Le territoire doucement vallonné se creuse sous l'influence de la rivière qui rejoint la dépression de Brive. L'enchaînement ininterrompu sur plus de 500 mètres d'un ensemble de cascades formant un véritable escalier d'eau et la présence constante de la roche noire - du schiste - donnent à ces petites gorges très encaissées et sauvages un caractère pittoresque particulièrement remarquable.

  Découvrir cet endroit  




Le village de Gauch

  Le Clan prend sa source à Perpezac-le-Noir et serpente à travers le plateau granitique qui domine la rive gauche de la Vézère. A 10 km de sa source, près des «trois villages», le ruisseau traverse les derniers contreforts du plateau en les creusant pour se jeter en aval dans le Maumont, à l'est du village de Varetz.

  Le site du Clan s'étend du pont dit «des Planches de Bron » au nord jusqu'à la confluence avec le ruisseau de la Besse. Au niveau de cette confluence, une prairie occupe une partie de la rive droite, alors que la rive gauche, plus pentue, plonge directement dans le cours d'eau. En remontant le Clan vers le nord, les flancs de la vallée se resserrent pour offrir un aspect caractéristique de petites gorges sur environ 300 mètres de progression assez difficile, avec une paroi rocheuse de rive de trois à quatre mètres de haut.

  Découvrir cet endroit  




Le village de Allassac

  Située dans le bassin de Brive, la commune d'Allassac est irriguée par trois cours d'eau principaux : la Vézère, son affluent la Loyre, et le Clan, un sous-affluent de la Corrèze.

  La ville d'Allassac est implantée au croisement des routes départementales 9, 25, 34 et 134. Elle est desservie en gare d'Allassac par la ligne des Aubrais - Orléans à Montauban-Ville-Bourbon. Elle est située, en distances orthodromiques, six kilomètres à l'est d'Objat et douze kilomètres au nord-nord-ouest de Brive-la-Gaillarde.

  Découvrir cet endroit  







Les belvédères du site de la Roche

  Les belvédères du site de la Roche

  Accès par la D9, en direction de Perpezac-le-Noir. Ce site domine la vallée en gorge de la Vézère. A gauche, légèrement au dessous du parking, beau point de vue sur le barrage du Saillant. Sur la droite, un chemin bordé de fougères conduit, sous les chênes et les châtaigniers, à une table d'orientation à 391m ; panorama avec les gorges de la Vézère, le barrage, la voie ferrée, les plateaux environnants et l'Yssandonnais.

  https://www.tourismecorreze.com/fr/tourisme_detail/table_d_orientation_du_site_de_la_roche.html

  Découvrir cet endroit  







Le belvédère de Comborn

  À l'ouest du département, Comborn qui fut avec Turenne et Ventadour, l'une des plus importantes forteresses féodales de la Corrèze, se dresse sur un étroit promontoire rocheux, au cœur des gorges de la Vézère. Au droit des ruines, la rivière s'engage dans une série de méandres dont le plus ample vient ceinturer le pied de l'éperon. La rive concave devient abrupte alors que la rive convexe constitue une zone d'alluvionnement, à vocation agricole. Ce site remarquable allie l'intérêt historique, architectural et archéologique à la beauté du paysage naturel. L'histoire des seigneurs du lieu - souche des Ventadour, des Blanchefort et des Turenne - est emplie d'exploits guerriers, de destructions, d'incendies et de crimes. Au XIIé siècle, Bernard de Comborn, désireux de faire pardonner ses fautes, fit des dons aux monastères de Tulle et d'Uzerche et semble s'être retiré à l'abbaye de Cluny en Saône-et-Loire.

  Découvrir cet endroit  




Le château de Comborn

  Le château de Comborn se dresse au sommet d'un rocher surplombant la vallée de la Vézère.

  Construit sur le site d'un ancien oppidum gaulois, ce site abritait au Moyen-Âge l'une des plus puissantes dynasties seigneuriales du Limousin : les Vicomtes de Comborn.

  Sa position permettait la surveillance du trafic sur la Vézère et sur l'ancienne voie romaine de Limoges-Brive.

  Du XIè au XIVè siècle furent bâties de lourdes structures de défense en pierre avec une triple enceinte.

  Découvrir cet endroit  













Le barrage de Biard

  Le barrage de Biard

  Le Pays d’art et d’histoire Vézère Ardoise s’associe avec le CAUE de la Corrèze pour explorer des sites inattendus à l’occasion des Journées du patrimoine, comme le barrage du Saillant, sur la Vézère.

  Du chemin qui serpente la Vézère, à l'ombre des châtaigniers, on pouvait autrefois voir sauter les saumons en villégiature dans les eaux écumeuses. On ne les observe plus maintenant, mais le bruit de la rivière se fait toujours assourdissant lorsque l'on quitte l'usine hydroélectrique du Saut du saumon pour se diriger vers le barrage EDF du Saillant.

  Découvrir cet endroit  







Le village de Voutezac

  Le site de Voutezac est implanté entre les deux plaines alluviales de la Vézère à l'est et de la Loyre à l'ouest, en bordure du plateau du Bas-Limousin dont les rebords s'abaissent rapidement de 380 mètres à 150 mètres en suivant des pentes d'environ 25%.

  Les axes topographiques sont orientés nord-sud, parallèlement au système hydrographique. Les collines ainsi formées créent un ensemble de croupes et crêtes dont il a été tenu compte pour la délimitation du site paysager de Voutezac. Les éminences rapprochées des Hagats et des Fauconnelles constituent les principaux blocages visuels du site de Voutezac et déterminent, au nord, la limite qui permet une vue rapprochée au-dessous des grands espaces panoramiques perçus des hauteurs du Mas et de Meilhac. Sur les éminences encadrant le bourg à l'est, les petits villages du Fraysse et de Colombeix offrent de remarquables points de vue panoramiques. Ils concourent à la richesse du patrimoine bâti et présentent des vestiges intéressants de leur passé viticole et médiéval.

  Découvrir cet endroit  










Le village du Saillant

  Au sortir des gorges étroites où elle était enserrée depuis le château de Comborn, la Vézère s'étale majestueusement dans la plaine du bassin sédimentaire de Brive. Au Saillant, elle forme le site magnifique dit «des Îles du Seigneur» Par une multitude de bras creusés dans la masse de ses dépôts alluvionnaires sont créés de nombreux îlots boisés de grands frênes, d'aulnes et de peupliers. Suite à une première protection en 1933 par inscription du pont traversant la Vézère et reliant les deux parties du village du Saillant, ce chevelu de bras d'eau a été inscrit à son tour en 1945. Enfin, le site a été élargi en 1980 en englobant la colline de la Bontat à l'ouest, le versant accueillant le village du Saillant-Vieux à l'est, et une petite portion de la Vézère au nord jusqu'à la centrale hydroélectrique, mais sans atteindre le Saut du Saumon situé en amont.

  Découvrir cet endroit  







Le Puy d'Yssandon

  La tour du puy d'Yssandon est une tour de fortification ruinée française datant du Moyen Âge située à Yssandon, dans le département de la Corrèze, en région Nouvelle-Aquitaine.

  Elle fait l'objet d'une protection au titre des monuments historiques.

  Historique

  Après avoir été occupé à l'époque gallo-romaine, le puy d'Yssandon est devenu un castrum comme le décrit un document du vie siècle. Ce castrum est pris par les troupes de Pépin le Bref dans sa lutte contre le duc d'Aquitaine Waïfre. Au Moyen Âge, les sires d'Yssandon, vassaux du comte de Limoges, font édifier un château régnant sur la région. Démantelé lors de la guerre de Cent Ans, il n'en reste plus au xve siècle que la tour actuelle.

  Découvrir cet endroit  




Le village de Varetz

  Varetz est une commune de l'aire urbaine de Brive-la-Gaillarde située entre Objat et Brive-la-Gaillarde, à la confluence de deux rivières : elle est bordée au sud-est par la Vézère et au nord-est par son affluent la Loyre.

  Personnages, lieux et monuments

  La statue en buste d'Henry de Jouvenel, sur la place du village, œuvre de Paul Landowski en 1933. (Paul Landowski réalisa entre autres le Christ Rédempteur de Rio de Janeiro).

  Découvrir cet endroit  




Panorama sur le château de Castel Novel

  Le site comprend un château remarquable pour son architecture, sa situation et son histoire puisqu'il fut l'une des demeures de la femme de lettres Colette (1873-1954). Il comporte également un parc paysager, des terres agricoles et un bois. A proximité du bassin de Brive, il se distingue nettement par son relief bombé qui émerge des plaines environnantes arrosées par la Vézère et la Loyre: «le mamelon de Castel-Novel, avec ses tourelles nageant dans la verdure, rehausse la physionomie du paysage, l'un des plus gracieux des environs de Brive» selon le Dictionnaire historique de l'abbé Poulbrière (1842-1917).

  Découvrir cet endroit  




Les jardins de Colette

  Le parc floral Les Jardins de Colette est situé sur la commune française de Varetz dans le département de la Corrèze en région Nouvelle-Aquitaine. D’une superficie de près de 5 hectares, il est proche du château de Castel-Novel où vécut la romancière Colette.

  https://www.lesjardinsdecolette.com

  Découvrir cet endroit